Quelles sont les meilleures conditions pour surfer ?

Les conditions météos sont importantes pour une bonne session de surf. Il est dans ce cas, important de connaître les conditions idéales pour pratiquer son sport préféré. Les bulletins météorologiques sont importants pour vous aider mais il vous faut les comprendre. Nous allons vous aider au mieux pour tout anticiper !

Un facteur majeur : le vent.

Nous allons prendre dans un premier temps l’exemple de Biarritz, une des villes majeures en France de surf. Tout d’abord, il faut savoir que selon la direction du vent, les vagues ne se forment pas de la même façon.

Si le vent est “on shore”, le vent vient de l’eau vers la terre et cela détruit donc les vagues (la flèche va vers la droite)

Avec un vent “off shore”, les conditions sont idéales, le vent va en direction de l’océan.

Il faut également prendre en compte si la flèche est en direction du bas ou du haut, c’est un vent dit “side shore” et qui génère des courants.

L’autre facteur : la houle.

La houle permet de nous donner une idée de la taille, à l’arrivée sur la plage de la vague. Cependant, il ne faut pas prendre uniquement cela en compte. Il faut rajouter à cela le lieu du spot et le vent.

La périodicité des vagues, une donnée précise ?

Pour avoir une idée précise de la qualité des vagues il ne reste qu’une seule méthode qui semble la plus efficace.

On détermine que, plus la période sera petite et plus le délai d’attente de chaque vague sera long.

La petite période en général en dessous de 7-8 secondes, nous indique que les vagues sont souvent molles. Plus les vagues sont espacées dans le temps, plus leurs puissances seront fortes et peuvent les faire grossir.

Les marées

Les conditions de surf peuvent être totalement différentes selon les marées. Sous-estimé par beaucoup, les fluctuations de marée peuvent se remplir et se vider. Il peut être calculer avec le coefficient, c’est la différence d’eau entre une marée haute et une marée basse. On peut remarquer que si le coefficient est élevé, les vagues seront rapides et idéale pour le surf. On définit un coefficient idéal entre 50 et 70.

Il faut sans doute rappeler que cela dépend énormément du spot, par exemple une grande marée haute peut amplifier les vagues, mais ce sont le plus souvent dues aux vents.

Pour conclure, on peut avoir une idée plus facile de la qualité des vagues à court et moyen terme avec ces différents moyens. Cependant il reste toujours difficile à long terme. Souvent, selon les spots, les conditions peuvent être totalement différentes, il faut prendre en compte les marées, le vent et la périodicité pour être le plus juste possible.

Julien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Revenir en haut de page